Accueil Ankidoo > Collection Splendeur des cieux > Artisan pilote

Collection "Splendeur des cieux"

"J'ai souvent pensé que les aviateurs avaient soif de beauté.
Qu'ils en soient conscient ou non, les pilotes volent
pour la splendeur des cieux.
"

Amélia Earhart (Aviatrice américaine 1897-1937)


Jan TUTAJ, pilote de ligne, se présente lui-même comme pilote professionnel, artisan-pilote. Il évoque ici 30 ans d'aviation professionnelle, à travers des anecdotes vécues pendant un parcours chaotique, mais très riche humainement.

Passionné d'aviation légère, il vole régulièrement sur avion de collection, au sein d'un aéroclub toulousain.

Il nous emmène dans des scènes cocasses, insolites, réelles, techniques , et souvent émouvantes.

"Artisan pilote", de Jan Tutaj
192 pages + 4 pages de photos couleurs - 15 euros

Jan Tutaj est également l'auteur de "Contes à tire d'ailes", un recueil de contes aéronautiques, de "Le bal des breloques", son premier roman, qui se déroule dans un cadre aéro, et dans la période troublée des années 30, alors que couve le second conflit mondial, et de "Cargo de nuit", la suite de "Artisan pilote".



* * *

Pour commander ce livre (paiement par carte bancaire, par virement ou par chèque), cliquer ici.



Artisan pilote, de Jan Tutaj
Deuxième édition
192 pages + 4 pages de photos couleur, 15 euros.


"Bouquin à l'optimisme indélébile, à consommer sans aucune modération" Le Fana de l'Aviation

"Un récit juste et plein d'émotions" Aviation & Pilote

"Ce livre est une bouffée d'optimisme. Ne vous en privez pas !" Aviasport

"Amusant et sans prétention" France Info

"Ce livre est indispensable à votre bibliothèque" Aérobibliothèque

"Réellement à conseiller à ceux qui se destinent à la carrière de pilote de ligne" Volez! (Guide carrières 2005)




"C'est rare, des bouquins de souvenirs perso qu'on ouvre et qu'on lit d'une seule traite. C'est le cas du livre de Jan Tutaj, "artisan pilote" comme il dit.

En vol de nuit sur ATR42 entre Limoges et Dinard, coincé à l'aéroport de Nice avec ses passagers ou bien en convoyage de Brasilia à San José Dos Santos, Jan fait toujours asseoir son lecteur à côté de lui et raconte, raconte... Pas verbeux pour un rond (on sent au contraire le Jan du genre taiseux), l'aviateur s'émerveille encore, avec ses mpilliers d'heures d'avions plutôt virils, d'être arrivé là où il Jan est un pilote old school, mais de l'ère moderne : celle des impératifs économiques et du chômage dans l'aviaition. Mais il a le métier chevillé au corps. Lisez ses petites histoires, ce sont de grandes aventures."

Des ailes et des hommes, mai 2005

"Jan Tutaj raconte, sans prétention mais avec humour, quelques "morceaux choisis" de sa vie de pilote. (...) Il n'a été guidé que par sa passion, et celle-ci lui a nettement fait préférer le plan de vol au plan de carrière... Le message subliminal est simple : passion et persévérance sont les deux mamelles d'une vie de pilote palpitante et bien remplie."

Info Pilote, mars 2005

"Avec une gouaille certaine et beaucoup de décontraction, Jan Tutaj évoque sa carrière de passionné d'aviation pas doué en maths devenu pilote de ligne et pas plus fier pour autant. (...) Bouquin très court à l'optimisme indélébile, à consommer sans aucune modération."

Le Fana de l'Aviation, février 2005

"Jan Tutaj sillonne le ciel dans le monde entier, comme pilote de ligne ou comme pilote privé. Propriétaire d'un Bucker par passion, il nous raconte avec verve sa vie de tous les jours, ses aventures africaines et ses plus belles expériences humaines. Un récit juste et plein d'émotions."

Aviation & Pilote, janvier 2005

"Jan Tutaj multiplie les anecdotes au long d'un livre dans lequel il a rassemblé ses souvenirs d'aviateur. Il a attrapé le virus très tôt et il ne s'en est jamais remis. Au delà d'histoires de pilotes, c'est une philosophie de la vie qui ressort de ces pages. Une vie dont le seul but est de vivre pleinement les moments les plus beaux et les rencontres les plus étonnantes. (...) Ce livre est une bouffée d'optimisme. Ne vous en privez pas !"

Aviasport, janvier 2005.

"Voici un exemple de parcours certes chaotique mais très riche, typique des pilotes qui sont passés par la voie des aéroclubs. Sans complaisance pour lui-même, Jan TUTAJ nous brosse à grand renfort d’anecdotes les 30 années de carrière aéronautique qui l’ont conduits de sa première leçon à bord d’un CESSNA 150 de l’aéroclub Roger JANIN jusqu’aux commandes d’un MD 83 d’AIR LIB.
Dans un style enlevé, l’auteur nous entraîne à ses côtés en travail aérien au-dessus des incendies corses, en Afrique pour Aviation Sans Frontière, puis au service d’une compagnie pétrolière, avant de nous compter accession à l’aviation commerciale et de nous faire partager sa passion pour les biplans de collection. La lecture d' "Artisan pilote" est réellement à conseiller à ceux qui se destinent à la carrière de pilote de ligne, car il ne laisse aucune place aux poncifs et à la langue de bois
."

Carrières aéronautiques - Guide 2005 (Volez!), janvier-mars 2005


"Tout aussi amusant et sans prétention, "Artisan pilote" de Jan Tutaj. C'est l'histoire d'une vie. La vie d'un pilote de ligne, en l'occurrence, celle de l'auteur. Jan Tutaj évoque ici 30 ans d'aviation professionnelle. De l'aéroclub de ses débuts à Air Liberté, en passant par Aviation Sans Frontières ou TAT, l'auteur nous emmêne dans des scènes cocasses, insolites et émouvantes, comme l'histoire de ce contrôleur aveugle qui officiait il y a quelques années sur l'aérodrome de Pontoise."

Frédéric Béniada, France Info (Chroniques du Ciel, 19 décembre 2004)

Lire l'intégralité de la chronique sur le site de France Info - l'extrait audio concernant "Artisan pilote" :


Attention ! Ce livre est dangereux...

Vous allez à la poste à15h18 récupérer les livres que l'aérobibliothécaire en chef vous a expédié pour que vous en rédigiez la chronique. Vous décidez de commencer par ce livre étrange où un pilote déguisé en Père Noël vous accueille. Comme à votre habitude, vous décidez de piocher à droite et à gauche dans le livre pour sentir l'esprit du bouquin et, (pourquoi aujourd'hui ?), vous voulez savoir comment ça commence. Vous êtes page 9, il est 15h59.

Là, il est 17h33, vous êtes devant votre ordinateur pour la chronique, le livre est à droite sur le bureau, et vous vous êtes enfilé les 149 pages de récits d'une traite, sans douleur, avec un sourire permanent aux lèvres ! Alors, comment rédiger une chronique ? Je pourrais vous dire que c'est un récit palpitant, plein d'aventures et de rencontre, plein de paysages et d'avions fantastiques. Alors oui, ce livre est ce la. Mais ce serait passer sous silence la verve de l'auteur, l'humour et le détachement de chacun de ses récits, le charme d'une aventure avant tout humaine. Car c'est un véritable personnage qui se raconte.

Passionné d'aviation avant même d'avoir vu son premier aéronef, le jeune Jan est tombé dedans à cause d'une bibliothèque familiale bien fournie. Pilote d'avions légers à travers la planète, ce n'est que vers le tard qu'il devint pilote de ligne, non sans avoir effectué de nombreux stages au chômage. Mais ce n'est pas pour autant que son parcours se normalise ; il se retrouve Commandant de Bord avec seulement 165 heures comme co-pilote, son expérience passée se révélant particulièrement formatrice. De compagnie en compagnie, Jan a beaucoup volé, semblant choisir ses avions parmi ceux dont personne ne veut, préférant le pilotage àl'ancienne aux bienfaits du GPS, les yeux rivés sur l'étoile polaire comme un poète aérien... Et puis, en dehors du métier, il a aussi son jardin secret : un petit Bücker. Pour les épicuriens du ciel, c'est un stradivarius... Ce qui nous vaut quelques pages absolument anachroniques, voire blasphématoires dans notre monde gavé d'électronique.

Alors, la seule manière de vous convaincre que ce livre est indispensable à votre bibliothèque c'est de vous inviter à ouvrir la première page... On se retrouve page 149 ?

Frédéric Marsaly, Aérobibliothèque (www.aerobiblio.com)



Extrait :


"C'est un immense Touareg, très impressionnant, sérieux comme tout, et qui, très théâtralement, me dévisage. Pas un mot, pas un sourire. Tout àcoup il sort de je ne sais où un sabre immense et le tend devant lui.

- Merde, j'ai fait une connerie ?
Je n'en mêne pas large, que me veut-il ?

Derrière lui, les enfants s'agitent, mais beaucoup ont un immense sourire, ce qui est rassurant. L'hélice bipale du moteur gauche est àl'horizontale et je suis négligemment accoudé sur la pale intérieure, en fait réfugié derrière.

- Tu es le nouveau ?

Les nouvelles vont vite, je suis sidéré.

- Oui
- Je veux échanger avec toi.

Il s'approche et très solennellement pose sa main sur la pale de l'hélice, puis il me tend son sabre, côté lame. Un peu estomaqué, j'hésite, puis, franchement, je pose ma main sur la lame comme il l'a fait avec ma pale.

Alors je vois un de ces immenses sourires qui vous donnent confiance dans l'humanité et rejette nt au loin toutes les conneries qu'on peut dire sur les hommes et ce qu'ils sont réellement. Il rengaine son sabre, je ne rengaine pas ma pale, il s'approche encore et me touche la main, comme le font tous les Africains que j'ai vus depuis une semaine que je suis là.

- Tu peux revenir souvent, ce sera bonne arrivée !"

Pour commander ce livre (paiement par carte bancaire, par virement ou par chèque), cliquer ici.


(c) Editions Ankidoo - contactankidoo.com